Répondre à : rollerdance, la vidéo!!

#267004
minuipile
Membre

Personnellement, je pense que beaucoup de pratiques ont un problème d’image en France :

Je m’explique :

On peut prendre comme exemple le rollerderby : Cela a été diffusé à la tv, au cinéma avec Bliss, des petits groupes se forment sur Facebook. Mais soyons honnêtes cela s’arrête là. Il faut se rendre à l’évidence cela reste marginal. On peut rêver à des grosses compét de rollerderby ? Mais soyons clairs, si vous ne vous frottez pas aux plus fortes… Ca ne décollera jamais. Regardez l’UFC, MMA ou le Freefight, malgré l’encadrement, les sponsors etc. En France, la pratique reste encore associé à de la bagarre de rues… C’est dire le niveau. Alors que certains Français se hissent dans le top 10 des champions de Freefight.

Pour le rollerdance, on en est où ? En terme d’image on frise aujourd’hui le zéro absolu : Funky Cops ne passe plus, la fièvre du roller a été diffusé dans UNE salle en région parisienne. Et on en est encore à discuter quelle musique choisir ?… Nan mais, vous plaisantez là ! La musique étant la base de la danse… Si vous n’êtes pas foutu déjà de danser sur la musique que vous aimez, choisir une musique plus attractive ne changera rien. Vous aurez toujours l’air d’une saucisse sur vos roulettes… (Nan j’ai pas dit boudin). Si vous voulez imitez Michael (paix à son âme) en debout tant mieux, mais danser Michael sur rollo c’est pas vraiment la même chose… Et si c’est pourri, on arrête le massacre et on passe à autre chose. Ce n’est pas la peine d’enterrer Michael deux fois… Et surtout pas de faire croire qu’on va devenir un Michael sur roulettes…

Franchement, on a les moyens de se diversifier avec des spécialités à chacun. Par exemple, à part avec les Anglais, j’ai rarement vu des couples, ou alors c’était avant… (Avant quoi ? J’en sais rien)… Alors que la danse et musique latino se portent plutôt pas mal et sont attractives… Je ne dis pas que c’est facile, mais je pense que c’est une voie à explorer si vous voulez faire parler de la danse. Le problème avec la disco, le funk ou le hip hop c’est que le code prend trop d’importance sur le fun, et sur la danse… Le doigt en l’air c’était Travolta. Aujourd’hui John est gros, scientologue, et il ne fait plus de comédies musicales. Et 36 beaufs qui lèvent le doigt en l’air dans tous les sens : ça ne fait pas 36 John Travolta…

Pourtant on a le Locking, Poppin ou encore la Dancehall sont relativement abordables pour ceux qui veulent danser avec ou sans roulettes…. Je ne parle même pas du Break, de la House ou du New Style… La question c’est où est ce que vous êtes partis ? Parce que si c’est pour imiter les slalomeurs, on a déjà une discipline qui est le slalom.

La question d’avoir un truc de masse, bah soit on fait de l’usine et on fabrique une playlist en pot pourri… soit on sait de quoi on parle, et on arrête de jouer… Qu’il y ait des gens qui réclament la ONWHEELZ tant mieux. Mais un événement n’est pas un phénomène, ni même un mouvement… La tecktonik c’était pas un événement, la Gay pride n’a pas été organisé pour les gay mais par les gays, Ce n’est pas le musée qui fait l’œuvre d’art… (Même si on peut le penser en matière de contemporain mais nous ne sommes pas en contemporain) Si pour vous il vous faut une salle pour danser, avoir du fun… C’est comme si on me disait qu’il me faut une salle pour faire du roller… Le confort c’est du luxe … Faut revoir vos priorités.