Répondre à : [VIDEO] Comment s’ arreter en quad

#267303

Golgoth-13
Membre

Le freinage en T est la première chose que j’ai apprise, je ne savais ni rouler sur une jambe (ce qui ne me parait PAS du tout évident quand on débute) et j’avais des platines fiberlite avec silent blocks souples…

Normalement quand on se laisse rouler, on a toujours un pied devant l’autre, naturellement toujours le même… soit le gauche soit le droit… ainsi on détermine si on est droitier ou gaucher.
On freine en T avec le pied qui est donc en arrière. En faisant, le poids passe majoritairement sur le pied en avant. On dose alors la pression au sol (donc l’intensité du freinage) en appuyant plus ou moins avec le pied (arrière) en T.
Contrairement au line, le pied arrière ne freine pas à plat. Le talon est légèrement levé, seules les deux roues avant freinent. Les deux roues avant doivent TOUTES les deux être en contact avec le sol.
Qui dit freinage en T n’implique pas nécessairement que le pied arrière soit à 90°… il suffit juste de l’incliner par rapport à l’axe de la direction… donc de 45° à 90°… l’angle permet de doser le freinage (les roues qui freinent ne doivent pas nécessairement se bloquer)
On ne doit pas laisser trainer le pied avec une cheville molle… le pied en T s’incline alors vers l’intérieur et seule la roue avant touche le sol – ça donne à terme symptôme de la roue intérieure avant conique visible chez ceux qui ont une mauvaise technique – avec la cheville molle aussi, le pied tréssaute au lieu de rester en contact avec le sol et freiner.
Il faut s’imaginer qu’on veut freiner seulement avec la roue avant extérieure du pied en arrière. On appuie alors vers l’extérieur de l’avant du pied, la cheville est contractée… et naturellement en fait les deux roues avant vont se poser chacune avec une pression égale.
C’est le b à ba du patinage, ça marche sur n’importe quel sol, même le plus graton le plus dégueulasse.
Le débutant que j’étais y est arrivé en une semaine, en en faisant 1heure tous les jours : aller et retour sur 100m, freinage en T au bout… de plus en plus vite.

ps: et j’oubliais, le frein c’est le mal… je n’en ai jamais eu et n’ai jamais compris à quoi cela pouvait servir.