Répondre à : Casques

#267679
tomette
Membre

J’ai commencé à porter un casque quand ma tête a frôlé le socle d’un feu rouge alors que des patineurs m’ont fermé les passages à droite et à gauche du dit feu rouge.

J’en suis à
. 7 points de sutures un jour d’oubli de casque (chute d’un randonneur devant moi en bas d’une descente où je me lâchais)
. 1 casque explosé (rencontre avec une butée de portail en plein milieu d’une piste cyclable, en peloton derrière un inconnu qui a déboité juste devant l’obstacle sans prévenir)
. 1 casque tassé seulement, merci la clavicule qui a pris le gros du choc ( chute de 3 randonneurs devant moi et je n’ai toujours pas appris à sauter)
On peut dire que je ne sais pas patiner, pas sauter, pas éviter, pas me vautrer sans état d’âme sur les patineurs qui chutent devant moi, mais quand vous parlez de balades tranquilles, pour moi, le danger de choc violent vient potentiellement majoritairement des autres et je ne vois plus du tout les randos comme des balades tranquilles.

J’aurai sans doute beaucoup de mal à revenir d’ailleurs quand j’aurai fini de consolider, mais cela me rappelle qu’il faut que je me rachète un casque si je veux re rouler.

D’accord avec kemar sur le danger du port du casque mp3 en circulation.

Au final, chacun fait comme il veut.