Répondre à : Interview de Jerry Attric

#269736
Joris
Membre

ça va plus loin que ça.
Aux US, le patinage (surtout en quads) se pratique exactement comme le patin à glace ici : Les gens vont dans des patinoires (des rink) et tournent en rond sur des patins de location, les habitués et passionnés achètent leurs propres patins. Les rares courses de vitesse en quad sont en intérieur sur une piste ovale de la taille d’une patinoire.
Les gens pratiquant autre chose en quads sont vraiment rares (patinage en extérieur, rampe, freeskate, etc.) et en général ça se résume à de la rando, éventuellement, les danseurs sortent aussi des rink un peu.
Il y a aussi de l’artistique, mais c’est aussi une discipline indoor.

Donc en réalité, tout le matériel US vient de la pratique en rink, donc une pratique plus proche de la vitesse sans même en être réellement, quelque chose entre la danse et la vitesse, en gros, tourner en rond avec de la musique en esquivant les autres et en faisant des pas sympas avec des quads rutilant pour en jeter un max.

Leurs patins sont donc ludiques et jolis, mais ne tiennent surement pas la comparaison avec le matériel de rink hockey en terme de performance et de solidité.

Ces patins sont devenus les patins de derby, et le fait que ça casse tout le temps ne semble pas perturber les américain(e)s, vu que globalement la société de consommation doit être tellement balaise labas que ça doit leur paraitre plus ou moins normal, je suppose.