Douleur aux Tibias [Au secours !]

13 sujets de 16 à 28 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Messages
  • #270261

    RDMarie
    Membre

    Ok, donc faut que j’essaye de progresser malgré tout et ça ira de mieux en mieux..j’espère

    #270262

    HerveB
    Membre

    @RDMarie wrote:

    HerveB, pour répondre a tes questions

    Je ne sais pas du tout si ma poussée est bonne ou non, on ne m’a jamais fait la réflexion pour le moment, mis a part une remarque sur mon manque de stabilité.
    Je suis plutot du genre crispée pour le moment, je ne suis pas encore bien à l’aise sur les quads
    (…)
    La piste est courte et oui, on s’entraîne comme on peu avec des plots sur un parking…
    2 virages

    et merci pour les infos et vidéos ❗

    Pour la poussée, ce n’est pas trop facile à voir mais la première vidéo montre assez bien ce qu’est une bonne poussée.
    Quelque fois, des patineurs ayant appris à patiner avec des freins ou tampons à l’avant, ont tendance à patiner comme ils marchent ou comme ils courent, c’est à dire en poussant vers l’arrière, en s’aidant du tampon. Ici, tu peux voir que Thierry Penot, qui gagne et qui reste planqué toute la course collé à son équipier Hervé Lallement, ne pourrait pas rester aussi proche si ce dernier poussait vers l’arrière. Il se prendrait ses patins dans les tibias. Il faut donc pousser latéralement, sur le côté. Pousser vers l’arrière est contre productif puisque les roues annulent la poussée, alors que latéralement, on profite de la résistance provoquée sur le sol pour pouvoir pousser justement et rouler sur le patin qui ne pousse pas. (sais pas si je suis bien clair là :mrgreen: )
    J’ai parlé de ça parce que quand la vitesse augmente, la poussée vers l’arrière montre vite ses limites et je pense que les tibias doivent souffrir en essayant de suivre le rythme.

    Les pistes très courtes comme les gymnases peuvent aussi faire mal aux tibias au début à cause de la répétition rapprochée des virages qui empêche de se décontracter un peu dans les lignes droites. Je ne sais pas quel parking vous avez trouvé mais en général c’est un peu plus grand qu’un gymnase, donc c’est sûrement très bien. Pas beaucoup de piste en France, les clubs de vitesse se sont souvent entrainés sur des parkings, des cours d’école et des courses y ont été organisées… Techniquement c’est très formateur.

    Sinon, d’accord avec les conseils de gmt28 et g-catch. Il faut arriver à se décontracter.
    Bon courage.

    #270263

    RDMarie
    Membre

    HerveB merci pour tout ces renseignements.

    Nous somme sur un parking assez grand, mais la piste que nous délimitons avec les plots est bien plus petite. Mais je pense que mon gros problème est la crispation effectivement.
    En plus j’pense avoir des roues trop dures par rapport au revêtement (béton lisse) et comme je débute, ça ne m’aide pas à être décontractée. Avant j’avais des roues plus molles et ça tirait moins.
    D’après toi, ça peut être lié ?

    #270264

    Filme-toi et montre nous ce que ça donne ;D

    #270265

    Anonyme

    De mon point de vue, vous devriez arrêter de vouloir pondre un traité de philosophie sur ses douleurs aux tibias.

    Pour faire simple : la douleur musculaire devant le tibia est classique en quad. Elle se manifeste quand on a peu de kilomètres au compteur et/ou quand on change de paire et que le placement est différent.

    Le seul remède : rouler, rouler et rouler encore, histoire comme le disait Abi plus haut, que le corps s’habitue.

    #270266

    RDMarie
    Membre

    Oui Xavier, t’inquiètes, j’avais compris de toute façon :mrgreen:
    Entrainement, entrainement et entrainement !
    Je vais me taper cette douleur encore un moment

    #270267

    HerveB
    Membre

    @Xavier wrote:

    De mon point de vue, vous devriez arrêter de vouloir pondre un traité de philosophie sur ses douleurs aux tibias.

    J’avais besoin de parler :mrgreen:

    Ceci dit, si ça fait deux mois que ça dure, moi je lèverais le pied pendant quelque temps. Si ça se trouve la cause première de la douleur a disparue mais l’enchainement des entrainements l’empêche de se résorber complètement.

    #270268

    Anonyme

    @HerveB wrote:

    Ceci dit, si ça fait deux mois que ça dure, moi je lèverais le pied pendant quelque temps. Si ça se trouve la cause première de la douleur a disparue mais l’enchainement des entrainements l’empêche de se résorber complètement.

    C’est pas faux.

    #270269

    creis
    Membre

    Xav, toujours des réponses efficaces ! 😀

    #270270

    Joris
    Participant

    Deroule plus le pied jusqu’à la pointe quand tu marches pour bien détendre. c’est juste une question de musculation, ça va se faire. Le muscle qui est devant le tibia est un des plus specifique au patinage. Bat des pieds comme sur la pedale de la grosse caisse d une batterie, ça activera le même muscle.

    #270271

    kemar
    Membre

    Douleur classique effectivement.
    Pour ma part j’arrive à résorber la douleur en déroulant bien le pied en pointe lors des poussées, comme l’indique joriskb pour la marche.

    #270272

    Joris
    Participant

    Sinon, y’a aussi un truc assez violent qui existe, qui s’appelle le syndrome des loges :
    http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-le-syndrome-des-loges-muscles-asphyxies-156.asp?1=1

    Si tu as l’impression qu’apres la douleur, ton muscle abandonne completement l’effort car il a plus de carburant, ça peut être ça.

    ça se résoud par la chirurgie.

    #270273

    mesta208
    Membre

    Hello,

    Même problème, c’est vraiment pas encourageant… Au bout de 10 minutes à peine, obligé de m’arrêter tellement ça brule ! C’est saoulant !
    Allez, je reprends juste, courage lol !

    Mais dites, je pratique la musculation. Il y a-t-il des exercices spécifique pour isoler et travailler ce muscle ?

13 sujets de 16 à 28 (sur un total de 28)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.