[DIVERS] Un nouveau statut du roller pour fin 2009

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 62)
  • Auteur
    Messages
  • #263643

    miss-snoopy
    Membre

    la législation a toujours un parti-pris et ne peut jamais satisfaire tout le monde, on est bien d’accord sur ce point. On trouvera toujours des gens qui seront ravis de voir la vitesse limitée à 130 sur autoroute et d’autres non.
    Ici, c’est pareil, le projet de statut du patineur vaut ce qu’il vaut, mais il va avoir le mérite d’exister, avec ses failles et ses défauts, mais en cas de pépin, il peut être utile.
    Et ce statut, comme tous les autres est « protecteur » à partir du moment où il est respecté. Et le monde est libre de le respecter… ou pas à ses risques et périls… Mais on n’y est pas encore, attendons qu’il sorte pour se faire une vraie opinion, à l’usage !!

    @ Moummoune : pour l’instant, le patineur étant considéré comme piéton, en cas d’accident avec un véhicule terrestre à moteur (deux ou quatre roues), cette personne profite de la loi dite Badinter du 5 juillet 1985 portant amélioration de la situation des victimes d’accidents de la circulation. Cette loi permet l’indemnisation de la victime d’un tel accident, et ce même pour le cas où cette victime a commis une faute (sauf faute inexcusable).
    Voilà pour l’essentiel.

    #263644

    Orko
    Membre

    @Xavier wrote:

    En 20 ans, combien de fois as-tu pris un PV plutôt qu’une simple réprimande verbale ? De plus, si contravention il y avait, cela relevait du simple « cas piéton ». Maintenant, ce seront de véritables infractions au code de la route, normées, codifiées, … avec des amendes bien plus importantes.

    Si je grossis la situation, imaginons un contrôle un soir en rentrant d’un mangue – mangue – mangue, comme il en existe tous les jours avec les voitures. L’officier de police t’arrête et effectue son travail :
    * vitesse supérieure à 6km/h sur le trottoir : amende
    * absence de signalisation lumineuse lors d’un bref passage sur la chaussée au carrefour précédent : amende
    * refus de priorité à droite au carrefour en question ou tu n’avais pas vu la voiture qui arrivait : amende
    * non conformité de ton matériel liée à l’absence d’un dispositif de freinage : amende
    * non conformité des équipements de sécurité (absence totale de protections) : amende

    Non, moi personnellement, je n’ai jamais pris une amende en revanche je connais des gens qui en ont déjà pris parce qu’ils roulaient sur la route, dans un couloir de bus, …

    Je trouve que tu grossis énormément le trait et que tu deviens très extrémiste dans ce que tu dis (ce n’est absolument pas une critique).
    Par exemple l’absence de frein ou de protections. Ce n’est pas parce qu’on a pas de frein ou de protec qu’on sera amendable.
    Regarde les vélos qui ont un vrai statut, aucun flatter ou streeter n’ayant pas de frein ne se prend d’amende. Aucun cycliste ne portant pas de casque se prend une amende. De plus leur statut est en perpétuel mouvement/amélioration. Ils vont tester à Paris le fait d’autoriser les vélos à tourner à droite lorsque le feu est rouge. C’est une belle amélioration, je trouve, et une preuve que rien est figé et que tout ne va pas à sens unique pour telle personne ou tel parti politique.

    @Spocky wrote:

    EDIT: je ne vois pas quel reel pratiquant de roller peut se rejouir de mesure pareil??! ou alors on ne fait pas le meme sport

    Et bien on ne doit pas faire le même sport. Pourtant il me semblait que ça faisait 23 ans que je roulais avec des chaussures à roulettes comme les tiennes.

    #263645

    Spocky
    Membre

    si ca fait 23 ans que tu roules au pas ca doit pas etre drole. 😉

    m’enfin, ca changera ss doute rien au final so…. (enfin de mon coté)

    #263646

    mamie
    Membre

    Xavier , Spocky ….

    +1……

    #263647

    Anonyme

    Un conseil Fabien, surveille ton vocabulaire et tes propos.

    Néanmoins et pour répondre de façon plus cordiale : je me suis déjà retrouvé au poste, je me suis déjà fait coursé, verbalisé, arrêté, … et ce de multiples fois en 20 ans. On m’a déjà sorti tout un tas de conneries pour justifier. Et tout s’est toujours bien passé ou presque parce que je n’avais pas de statut.

    Quant à la situation que j’ai décrite, c’est simple, c’est exactement ce que m’a sorti un bagnole de 4 flics qui m’a arrêté l’été dernier. Comme les fois précédentes, en l’absence de statut, il ne m’est donc rien arrivé. Ils m’ont laissé partir après m’avoir fait la leçon. Mais avec un statut, je me serais fait saigner !

    Quant aux vélos, ils se font verbaliser (depuis peu certes), je peux te le garantir.

    Maintenant et si je continue : un statut ça veut aussi dire la fin de palais royal, la fin d’invalides, la fin de notre dame, … Et ce lié à des initiatives publiques ou après plaintes de riverains ou de piétons qui maintenant disposeront d’ « armes » pour nous faire chier !

    Maintenant, je le dis et je le répète : je ne dis pas qu’il ne fallait pas le faire. Je regrette juste la fin d’une époque de liberté.

    PS : HADOPI 2 a été votée par la Sénat cette nuit !

    #263648

    Jeff7
    Membre

    Je n’ai pas lu le texte mais j’ai pu en comprendre les grandes lignes et je rejoint Xavier et Spocky dans leur avis : certains d’entre nous patinent pour se balader, d’autre connaissent la rue comme le terrain de jeu urbain. Quand je dis ca je ne parle pas de se la jouer a la dégonfle en faisant un face à face aux voitures mais juste de pouvoir pratiquer le roller avec son esprit le plus basique : être libre. Mettre une bride pour servir les clubs c’st vraiment naze, il n’y a pas 10% des pratiquant du roller en france qui sont affilié à la fédé.

    Comme d’hab, à cause d’une minorité c’est la majorité qui trinquent. Moi je vais me refaire les jambes et je vais faire faire qq tours de paté de maisons aux flics comme il y a qq années…

    Jeff7

    #263649

    moummoune
    Membre

    Quand on vous entend on a l’impression que les rollers seront interdits dans la rue dès que cette loi sera appliquée.
    Ne passons pas d’un extrême à l’autre non plus. En lisant ce que Xavier écrit apparemment avoir un statut bien définit ouvrira la voie à une verbalisation accrue comparé à maintenant. Mais le fait qu’on est un statut empêchera réellement que Inva, Palais royal et Troca soient définitivement interdits aux rollers ? Invas : personnes n’y va à part les rollers, juste quelques passants, Troca, c’est un spectacle pour tous et pour les touristes ainsi qu’à Notre dame et Palais royal. Je pense que même sans statut s’ils l’avaient voulu, tous ces lieux auraient été interdit au roller, et selon moi ce n’est pas le statut qui changera quelque chose.

    Et pourquoi cette loi n’est bien que pour les asso, fédé etc… ?
    Et se faire verbaliser pour quoi exactement ? Personne en roller ne fera d’excès de vitesse dans Paris, si ?

    j’ai du mal à voir réellement où est le problème, car pour le moment je n’ai jamais été dans une situation où un flic a voulu m’arrêter parce que je faisais du roller, par contre souvent j’ai eu droit de leur part « mademoiselle sur les trottoirs svp ». Et des conna… de taxi qui me foncent dessus ça aussi j’ai connu donc si les couloirs de bus nous sont vraiment autorisé : je préfère.

    #263650

    Jeff7
    Membre

    On ne se contente pas de rouler qu’a inva, palais et compagnie, le but de faire du roller n’est pas de se « parker » dans des endroits mais bel et bien de profiter de la rue non?

    Maintenant dès qu’on fait un pet de travers avec nos rollos on va etre amendable : moi ca me saoule mais ca ne changera pas mes habitudes!

    Jeff7

    #263651

    moummoune
    Membre

    @Jeff7 wrote:

    On ne se contente pas de rouler qu’a inva, palais et compagnie, le but de faire du roller n’est pas de se « parker » dans des endroits mais bel et bien de profiter de la rue non?

    Maintenant dès qu’on fait un pet de travers avec nos rollos on va etre amendable : moi ca me saoule mais ca ne changera pas mes habitudes!

    Jeff7

    Mais qui t’empêchera de profiter de la rue ??

    Bref je lâche le débat, on en reparlera dans 2 ans pour savoir si c’est la merde ou pas… Moi j’attends de voir.

    #263652

    Anonyme

    @moummoune wrote:

    Et pourquoi cette loi n’est bien que pour les asso, fédé etc… ?

    Parce que ca donne plus de credibilite a la fede et aux assos qui militent pour une reconnaissance du roller en tant que moyen de transport responsable de pratique sportive, un peu comme le velo.
    alors que nous, on roule plutot pour nous, pour se faire plaisir.
    @moummoune wrote:

    Et se faire verbaliser pour quoi exactement ? Personne en roller ne fera d’excès de vitesse dans Paris, si ?

    en vrac :
    defaut d’element de securite (freins, brassard lumineux, gilet a haute visibilite …
    exces de vitesse : si tu depasse 5km/h tu risques la verbalisation
    5km/h c’est la vitesse d’un pieton qui marche normalement, en rollo on est bien au dessus de 5km/h.

    Cela dit, ce texte ne changera rien pour moi, je continuerai a rouler comme je fais.
    et comme l’a si bien dit un membre de rollerenligne, j’arreterai de rouler sur la route le jour ou les voitures arreteront de se garer sur les trottoirs.

    #263653

    Jeff7
    Membre

    @moummoune wrote:

    @Jeff7 wrote:

    On ne se contente pas de rouler qu’a inva, palais et compagnie, le but de faire du roller n’est pas de se « parker » dans des endroits mais bel et bien de profiter de la rue non?

    Maintenant dès qu’on fait un pet de travers avec nos rollos on va etre amendable : moi ca me saoule mais ca ne changera pas mes habitudes!

    Jeff7

    Mais qui t’empêchera de profiter de la rue ??

    Bref je lâche le débat, on en reparlera dans 2 ans pour savoir si c’est la merde ou pas… Moi j’attends de voir.

    Bah si on est cantonné a rouler sur le trottoir ca enlève une grande partie de la rue quand meme, mis a part sur les champs ou il y a plus de place pour les piétons que pour les voitures…

    Jeff7

    #263654

    personne
    Membre

    Je suis du meme avis que Xavier. L absence de legislation claire jusqu a maintenant etait clairement un avantage pour les gens comme nous qui roulent dans la rue. Comme on ne faisait rien de clairement interdit, on avait droit a une certaine marge de tolerance (dependante de l humeur des flics) qui va disparaitre.

    Pour les clubs et les riders du dimanche (ie ceux qui ne font que les randos), les avantages d un statut roller sont clairs. De plus ca va permettre de changer l image du roller pour les non riders. pour beacoup de gens qui ne roulent pas, le roller est une activite (meme pas un sport) de branleurs et d adolescents attardes. Avec un statut, le roller va rentrer dans le rang et devenir un sport/loisir acceptable comme le judo, le tennis et les echecs. Ca arrange beaucoup de gens: les clubs/fedes, les politiques, les flics…

    En fait cette evolution est AMHA inevitable (bien que non souhaitable). Seul les clubs/federations ont un poids politique. Ceux qui font des conneries dans la rue (nous) n ont aucun representant donc aucun poids politique. 😕

    #263655

    Anonyme

    C’est une bonne chose pour l’intérêt général des patineurs et de notre sport et une moins bonne pour les quelques patineurs de rue que nous sommes. C’est comme ca, nous n’y changerons rien.

    Peut être qu’un jour, ils demanderont aux surfeurs de porter un gilet de sauvetage et d’avoir sur eux des fusées de détresse !!!!! Là on pourra se marrer un bon coup 😀 😀 😀

    #263656

    Orko
    Membre

    @Xavier wrote:

    Un conseil Fabien, surveille ton vocabulaire et tes propos.
    […]

    ???

    #263657

    Anne
    Membre

    Pas très réjouissant pour un retour aux quads !
    Et en plus, ils ont étendu cette loi aux trott’.
    On sonne le glas d’une époque, là…

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 62)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.